Dans le précédent article, je parlais de différentes formes d'hébergement mais je suis à peu près sur que tout le monde ne sait pas de quoi il s'agit. Nous allons donc inaugurer une nouvelle catégorie d'articles pour les noobs et expliquer les différentes formes d'hébergement en les comparant à l'immobilier.

Tout d'abord qu'est-ce-qu'un hébergement ? Il s'agit d'une machine, qui va servir votre contenu à travers Internet à qui le demande. Vous avez un site web, le serveur enverra les pages que demandent vos visiteurs à leur navigateur. Un serveur c'est donc avant tout un ordinateur. Mais plusieurs offres d'hébergements existent en rapport avec vos besoins et vos finances. Du plus gros au plus petit, nous avons : le serveur dédié, le serveur dédié virtuel, le serveur mutualisé, la plateforme de blog (ou autre type de sites préformatés : microblog, homepages, réseaux sociaux…).

La résidence individuelle

dedicated.pngUne villa plus ou moins grande qu'on habite tout seul ou avec sa famille et/ou ses amis. Il faut s'en occuper tout seul ou faire appel à des gens pour l'entretenir. Il faut faire les réparations en cas d'usure, réparer la plomberie, l'électricité… Il faut aussi sécuriser l'endroit pour ne pas que les cambrioleurs rentrent facilement. Vous faites les travaux que vous désirez, vous décorez comme bon vous chante. Ça demande donc beaucoup de savoir-faire et de travail, mais on est indépendant et on n'a de compte à rendre à personne. Le loyer est très cher.

L'appartement individuel

vds.pngUn appartement copropriété d'un immeuble qu'on habite en général seul ou avec sa famille, mais difficilement avec ses amis. Et on se serre. Une partie de l'entretien est mutualisé avec les autres copropriétaires de l'immeuble, mais il faut quand même s'occuper de la sécurisation de l'appartement et de tout son fonctionnement propre. Il faudra aussi faire attention à ne pas trop déranger ses voisins, même si les murs sont épais. On peut faire des travaux uniquement dans son appartement : on ne touche pas aux parties communes. On est presque aussi indépendant qu'avec une résidence individuelle, mais on a moins d'espace vital. Par contre, on profite des services du concierge. Le loyer est modéré.

La colocation

mutual.pngUne très grande villa, en collocation avec tout pleins d'inconnus. Vous n'avez rien à faire : un personnel qualifié s'occupera de tout. Par contre, merci de respecter vos colocataires : pas trop de bruits, pas d'invités, et on reste dans sa chambre ! …que vous restez libre de décorer à votre convenance. Si ces règles ne sont pas respectées, on est immédiatement éjecté. Le loyer est très bon marché.

Le HLM

plateform.pngUn grand immeuble où vous attends une chambre ou un studio meublé. Tout est pris en charge, il s'occupe di tout, ti s'occupe di rien. Par contre, on ne touche pas aux meubles. On peut mettre des posters ou des tableaux, mais faut laisser au maximum en l'état. En contrepartie, c'est vraiment pas cher, c'est même gratuit la plupart du temps.

Évidemment, il serait un peu trop facile de penser que la qualité de service est proportionnelle à la taille de l'hébergement. On peut avoir une grande et belle villa, mais avoir du mal à entretenir son jardin ou découvrir des fissures dans les mur. À l'opposé, toute les résidences HLM ne sont pas dans des cités malfamées.

Bref, à vous de choisir comment vous voulez héberger vos données selon vos besoins !