Il suffit de regarder quelques exemples :

Jpeg généré automatiquement par l'APN | Jpeg développé manuellement à partir du fichier RAW et d'Aperture 3

Ah mais… c'est quoi le raw ? Hm… Un appareil photo numérique possède un capteur qui, lors de la prise de vue, récupère tout plein d'information brutes relatives aux photons qu'il a pu capter et les stocke dans un document propre à l'appareil. Puis, l'APN va générer un fichier jpeg en se basant sur ces informations et un ensemble de pré-réglages qu'on peut éventuellement configurer : balance des blancs, filtres de couleurs, etc… Puis le fichier brut (raw) est détruit afin de ne garder dans la carte mémoire que le fichier jpeg qui prends 10 fois moins de place. En effet, sur un APN de 8Mpx, une photo raw pèse 10Mo, tandis que sa version jpeg tient sur seulement 1,5Mo.

Sur les APN de type Reflex, il est possible de garder ces fichiers raw au lieu de l'unique version jpeg. Puis, avec un logiciel adapté, on peut traiter soi même ces négatifs numériques au lieu de laisser l'APN faire ce travail de façon automatique. On peut ainsi développer ses photos de façon plus fine et appliquer des retouches plus esthétiques.

Ça prends un peu de temps et de travail, mais quand on voit la différence, ça vaut vraiment le coup !