Très fermé. Rappelons nous il y a une dizaine d'année. Microsoft avait en projet une plate-forme nommée Palladium qui se voulait être une solution de confiance logicielle où chaque soft serait signé et n'aurait que certains droits limités, ceci afin de limiter les malwares. Cela signifiait...