Vu sur le site de propagande du jour : En outre, la suspension temporaire de l’accès Internet ne porte en elle-même atteinte à aucune liberté fondamentale : il s’agit d’une mesure d’ores et déjà couramment prononcée par le juge. Ok. Donc, un juge prononce couramment des peines...